Une campagne de sociofinancement enracinée dans nos communautés

Courtoisie

Dans le cadre de la 8e édition de la campagne de sociofinancement, Écoles enracinées, 90 établissements scolaires ont amassé plus de 66 000$ pour des projets pédagogiques partout au Québec. Avec la collaboration de 28 fermes du Réseau des fermier·ères de famille, les élèves ont vendu plus de 9500 paniers, dont 2000 paniers solidaires destinés à nourrir des familles vulnérables.

Avec les sommes accumulées, les écoles pourront financer une variété d’initiatives dont des jardins éducatifs, des ateliers culinaires, des activités éducatives ainsi que du matériel pédagogique. En plus d’être une source de financement, Écoles enracinées est une occasion unique pour les élèves de se sensibiliser à une saine alimentation, à la solidarité, aux réalités du milieu agricole et surtout de rencontrer les agriculteur·trices qui nourrissent leur famille. 

« Pour notre première année, nous avons décidé de nous lancer dans la livraison de paniers dans 5 écoles de la région. À chacune des livraisons, mon partenaire et moi avons été comblés de bonheur par les échanges et le lien unique que nous avons créé avec les élèves. Avoir la chance de voir un enfant avec des étoiles dans les yeux en tenant un légume dans ses mains, c’est une grande source de fierté et ça nous donne espoir que les prochaines générations seront mieux outillées pour comprendre les enjeux liés à l’agriculture », s’exclame Véronique Bouchard, directrice générale de la Ferme aux petits oignons.

En choisissant cette campagne de financement, au lieu des levées de fonds traditionnelles, les établissements scolaires choisissent de soutenir une agriculture biologique et locale. Les parents et les enseignants reçoivent une campagne clé en main facile à mettre en place.

«Depuis 2019, j’ai piloté 7 campagnes d’Écoles enracinées dans 3 écoles différentes et je n’ai eu aucune difficulté à le faire. L’organisation et les fermier·ères ont été derrière nous à chaque étape du projet et plusieurs parents adorent l’idée de financer un projet scolaire en achetant des légumes. Je recommande vivement aux autres parents de se lancer dans cette aventure avec leurs enfants. La préparation et la promotion sont simples et la distribution des légumes est toujours un moment joyeux et chaleureux », explique Rémy Perras, parent responsable de plusieurs campagnes d’Écoles enracinées.

Cette année, 20 nouvelles écoles se sont jointes au projet pour une première expérience, notamment l’école Le Tandem de Victoriaville, qui a mené une campagne record de 392 paniers grâce à la mobilisation exemplaire de 47 élèves du programme Leader+ en secondaire 1 et 2. Les inscriptions pour la prochaine édition débuteront au printemps pour une campagne à l’automne 2024. Les écoles intéressées par le projet peuvent contacter le Réseau des fermier·ère de famille pour commencer les démarches.

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515