Un Centre d’expertise en viticulture et œnologie voit le jour à Oka

Courtoisie du Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel

Le Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) annonce la création du Centre d’expertise en viticulture et œnologie du Québec. Situé sur les terres du vignoble La Cantina, Vallée d’Oka, à Oka, ce nouveau centre vise à favoriser le développement et la compétitivité de l’industrie viticole du Québec grâce à la recherche appliquée et au transfert technologique.

Le centre proposera diverses activités de recherche et développement, ainsi qu’une offre adaptée aux besoins des producteurs, transformateurs et intervenants de l’industrie viticole et pomicole, entre autres. Doté d’infrastructures modernes et d’une équipe formée d’une dizaine de professionnels de recherche, chargés de projet et techniciens chevronnés, il contribuera à la croissance du secteur, à l’amélioration des connaissances et à la qualité des produits viticoles.

« Depuis une quinzaine d’années, nous menons des recherches sur la vigne dans le but de répondre aux besoins des producteurs d’ici. Avec ce nouveau centre, inspiré des meilleurs laboratoires du monde, nous nous donnons réellement les moyens de développer ce secteur économique important, avec une approche novatrice axée sur le développement durable et le respect de l’environnement », souligne Caroline Provost, directrice générale du CRAM.

Pour mener ses recherches, le centre dispose d’un vignoble expérimental de 5,5 hectares de vigne et d’un espace de 572 m2 qui comprend des bureaux, une salle de conférence, une salle de vinification, un cellier, des chambres froides à température contrôlée et un laboratoire. Parmi les recherches actuellement menées, la protection des bourgeons au printemps par des particules de nanocellulose ou encore des fils chauffants ainsi que la protection de la vigne contre le froid par l’utilisation de toiles géotextiles.

Outre l’industrie du vin, c’est l’ensemble du secteur de produits alcoolisés fabriqués au Québec, tels le cidre, l’hydromel et ceux à base d’érable et de petits fruits, qui bénéficieront des recherches et des avancées technologiques développées par le centre.

Près de 1,4 M$ pour développer l’industrie viticole

Pour soutenir le développement de cette industrie, la députée de Mirabel et présidente de la Commission de l’économie et du travail, Mme Sylvie D’Amours, a annoncé aujourd’hui l’octroi de 1 393 019 $ du gouvernement du Québec au Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) pour mettre en place le Centre d’expertise en viticulture et œnologie du Québec.

Cette annonce a été faite au nom du ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, M. Pierre Fitzgibbon. L’aide financière est accordée par l’entremise du Volet 4 du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation – Soutien au financement d’infrastructures de recherche et d’innovation.

« L’industrie viticole engendre des retombées économiques importantes dans plusieurs régions du Québec, en plus de contribuer au maintien et à la création d’emplois. Soutenir un tel projet va favoriser l’achat local, l’agriculture de proximité et l’agrotourisme. » – Sylvie D’Amours, députée de Mirabel et présidente de la Commission de l’économie et du travail.

« L’innovation et les investissements dans les infrastructures de recherche sont essentiels pour assurer la croissance de l’industrie viticole du Québec. Les nouvelles installations du CRAM joueront un rôle de premier plan dans le développement des connaissances nécessaires à l’essor de ce secteur prometteur » – Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

« L’industrie du vin a beaucoup évolué ces dernières années où les changements climatiques nous obligent à innover sans cesse. Le centre représente une opportunité majeure pour notre industrie, nous offrant des connaissances et de nouvelles technologies qui permettent de faire face à aux aléas climatiques, cultiver la vigne dans une perspective durable et rester compétitif sur le marché » – Daniel Lalande, vigneron propriétaire du Vignoble La Cantina, Vallée d’Oka.

« Les producteurs de cidre du Québec accueillent avec enthousiasme la création du Centre d’expertise en viticulture et œnologie du Québec. Cette nouvelle infrastructure permettra d’appuyer la recherche et le développement, piliers essentiels de l’évolution de l’industrie du cidre, un produit à forte valeur ajoutée qui est le fruit du travail et du savoir-faire d’entreprises de toutes les régions du Québec » – Marc-Antoine Lasnier, président des Producteurs de cidre du Québec.

« Nous sommes ravis de prendre part à ce grand projet, qui marque une étape décisive pour l’industrie viticole du Québec. Cette initiative est essentielle pour propulser notre secteur vers de nouveaux sommets. Le Québec est prêt pour cette évolution, et nous sommes convaincus des retombées positives pour l’ensemble des vignerons et, surtout, des vins du Québec! » – Matthieu Beauchemin, président du Conseil des vins du Québec

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515