Pierre-Olivier Bourgeois veut être un leader pour sa communauté

Courtoisie

À 20 ans, le défenseur Pierre-Olivier Bourgeois a décidé de terminer sa carrière junior pas très loin de son patelin, soit Saint-Eustache.

Malgré qu’il ait été courtisé par plusieurs programmes de haut-niveau au Canada, il a choisi de s’aligner avec les Panthères de Saint-Jérôme, après trois campagnes dans la LHJMQ.

« J’ai eu de belles années dans le junior majeur. Le désir de jour n’était plus le même qu’auparavant. J’avais besoin de retrouver mes repaires près de chez moi », a expliqué Pierre-Olivier, en entrevue aux Nouvelles des Laurentides.

Comme joueur de 20 ans, il joue un rôle de leader positif. « Je suis là pour montrer ce que j’ai appris dans la LHJMQ et d’aider les jeunes autant que les vétérans », a-t-il ajouté.

Les Panthères connaissent un excellent début de saison avec  12victoires en 15 rencontres (en fate su 25 octobre). « On a une belle chimie d’équipe. J’ai vu c’est quoi avoir une équipe gagnante à Rouyn-Noranda. La chimie se ressemble beaucoup », a précisé le #96 de Saint-Jérôme.

Pierre-Olivier, pour sa part, a déjà inscrit 22 points dont sept buts en 11 matchs. Dans le junior majeur, il a récolté 26 points, dont quatre filets, en 145 parties.

Il a joué son hockey mineur avec Saint-Eustache. Il a commencé sa carrière comme attaquant. De 2013 à 2017, il a porté les couleurs des Seigneurs des Milles-Îles dans le pee wee AAA, bantam AA et AAA ainsi que le midget espoir. Après une saison avec les Vikings de Saint-Eustache, il a fait le saut dans la LHJMQ.

C’est dans le pee wee AAA qu’il est devenu un défenseur.  « C’est parce que je voulais jouer avec mes amis que j’ai pris cette décision. Je suis heureux d’avoir fait cette transition-là. Je comprends maintenant ce que les avants voient et ça m’aide beaucoup dans mon jeu », a-t-il mentionné.

Il a vécu une belle expérience, le 20 octobre dernier, en participant au match des étoiles de la LHJAAAQ contre les Gees Gees de l’université d’Ottawa, à l’aréna Salaberry-de-Valleyfield. « J’avais hâte à cette rencontre. Après mon junior, j’aimerais bien aller jouer en Europe. On verra ce que l’avenir me réserve »,-a précisé Pierre-Olivier.

« J’essaie de régler les problèmes lorsqu’il y en a. Je ne suis pas un gars qui s’est enflé la tête parce que j’ai joué dans la LHJMQ. Au contraire, je suis à la même place que mes coéquipiers », a-t-il conclu.

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515