Maison Taillon : le maire Marc Bourcier rencontre l’honorable Pablo Rodriguez et envisage d’autres recours si cela était nécessaire

Marc Bourcier maire de Saint-Jérôme

Le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, s’est rendu à Ottawa le 16 février afin de demander au lieutenant du Québec et ministre des Transports, l’honorable Pablo Rodriguez, d’intervenir auprès de son collègue ministre de la Sécurité publique, des Institutions démocratiques et des Affaires intergouvernementales, l’honorable Dominic Leblanc, pour qu’il mette fin au projet insensé de reconstruire le centre correctionnel communautaire à l’entrée du centre-ville. Le maire salue l’ouverture du ministre Rodriguez, alors que la Ville travaille d’arrache-pied depuis plusieurs mois pour empêcher ce projet qui ne reçoit aucune acceptabilité sociale.

« J’ai senti que le ministre Rodriguez était sensible à notre situation et aussi aux arguments de la Ville. Je rappelle que nous proposons au gouvernement un autre site, dans un secteur beaucoup plus adapté à un centre correctionnel, et ce, à coût nul pour le fédéral. Nous continuerons de travailler en collaboration avec le gouvernement fédéral pour faire valoir notre prise de position et empêcher cette aberration de reconstruire l’édifice dans notre quartier des Arts et du Savoir. J’attends donc avec impatience le retour du ministre Rodriguez. Entretemps, je vais poursuivre mes consultations afin d’évaluer tous les recours qui s’offrent à nous pour faire entendre raison aux fonctionnaires fédéraux. Je remercie notre député de Rivière-du-Nord, Rhéal Éloi Fortin, pour son soutien indéfectible dans ce dossier et pour avoir organisé cette rencontre, qui a également permis de discuter d’enjeux majeurs pour l’avenir économique de Saint-Jérôme », a déclaré le maire, Marc Bourcier.

Rappelons que le gouvernement fédéral a fermé le centre correctionnel il y a déjà plus de cinq ans et qu’il a procédé à sa démolition dans les dernières semaines. Il a annoncé son intention de le reconstruire sur le site de l’édifice Taillon malgré les autres choix offerts gracieusement par la Municipalité. La Ville de Saint-Jérôme compte sur l’appui de nombreux partenaires, dont le député fédéral de Rivière-du-Nord, Rhéal Éloi Fortin, le député provincial de Saint-Jérôme, Youri Chassin, la table des huit préfets des Laurentides, tous les maires de la MRC de La Rivière-du-Nord, l’ensemble des membres du conseil municipal de Saint-Jérôme, l’Union des municipalités du Québec, l’organisme Rues principales, la Chambre de commerce et d’industrie Rivière-du-Nord, ainsi que de nombreux citoyens. Notons que le Parti conservateur du Canada a annoncé qu’il mettra fin à ce projet s’il est élu lors des prochaines élections.

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515