Hensley Jean coupable de tentative de meurtre

Courtoisie

Après deux jours de délibérations, les huit femmes et quatre hommes, qui composaient le jury au procès d’Hensley Jean, ont rendu leur verdict sur l’heure du midi, le 16 juin.

« Coupable sur le chef de tentative de meurtre par arme à feu », c’est en ces termes que les membres du jury ont scellé le sort du montréalais de 25 ans qui subissait son procès depuis le 25 mai dernier au palais de justice de Saint-Jérôme.

« Moi et ma consœur, Me Vanessa Dorval, attendions le verdict que le jury a rendu. Nous tenons à remercier le jury pour le sérieux de la démarche et la rigueur à laquelle il a exercé sa fonction. La preuve dans ce dossier était écrasante et accablante et c’est sans surprise que nous avons accueilli la décision du jury », a déclaré le procureur de la Couronne dans ce dossier, Me Steve Baribeau, à sa sortie du tribunal.

L’accusé était accusé d’avoir tenté de tuer Samuel Indig. La tentative de meurtre est survenue vers peu après minuit, le 3 juin 2019.

« La victime, Samuel Indig, revient chez lui en voiture sur la rue des Amarantes à Saint-Eustache.  En biais avec sa résidence, un véhicule Acura est stationné avec deux individus à bord, soit le conducteur Jean-Gérard III Sterling et l’accusé, qui est passager côté avant. À peine après avoir stationné son véhicule et avant de rentrer chez lui, le passager, que nous prétendons être Hensley Jean, est débarqué du véhicule, muni d’une arme à feu, pour se diriger rapidement en direction de la victime pour le tirer dans le dos », avait relaté Me Baribeau, à l’ouverture du procès devant jury.

Prison à vie?

Pour l’accusation à laquelle l’accusé a été déclaré coupable, la peine minimale est de quatre ans d’incarcération.

Cependant, Me Baribeau déjà annoncé que la Couronne allait suggérer à la cour d’imposer une sentence d’emprisonnement à perpétuité

« Nous présenterons une preuve pour tenter de convaincre le tribunal de l’opportunité de rendre cette peine dans un dossier fort particulier », a conclu Me Baribeau.

Hensley Jean, qui est détenu préventivement depuis son arrestation, dans les minutes qui ont suivi la tentative de meurtre, reviendra devant la juge Helen Di Salvo le 22 juin et 2 juillet prochain pour les plaidoiries sur la peine.

La Défense, représentée, par Me Marion Burelle et Me Noémi Tellier, a 30 jours pour porter le verdict en appel.

Rappelons qu’au terme de son procès en Cour du Québec, le complice de M. Jean, Jean Gérard III Sterling, 22 ans, avait été déclaré coupable de la même accusation et avait été condamné à 10 ans de pénitencier.

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515