Faits saillants de la séance du conseil municipal du 18 janvier à Saint-Jérôme

Marc Bourcier maire de Saint-Jérôme

Le maire de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, souhaite mettre en lumière certaines décisions prises par le conseil municipal lors de la séance du 18 janvier.

Travaux de prolongement du réseau d’aqueduc sur le boulevard de La Salette

Le conseil municipal a adopté un règlement d’emprunt de 10,4 M$, taxes incluses, dans le but de prolonger le réseau d’aqueduc sur le boulevard de La Salette, dans le secteur Bellefeuille. Ce projet permettra aussi à la Ville de desservir les propriétés situées le long du tracé et de renouveler la chaussée sur près de 2,5 km. La programmation des travaux a été soumise au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec. L’aide financière accordée, d’un minimum de 6,2 M$, pourrait atteindre environ 9 M$.

Modifications concernant la signalisation aux intersections de la montée Saint-Nicolas Le conseil municipal a convenu de modifier le règlement 0280-000 concernant la circulation et le stationnement afin de retirer la signalisation de mouvements obligatoires aux intersections ci-dessous :

· Rue Langlois et montée Saint-Nicolas, direction nord,

panneau « Tourner à droite »;

· Rue Lamontagne et montée Saint-Nicolas, direction nord, panneau « Aller tout droit ou tourner à droite »;

· Rue des Noisetiers et montée Saint-Nicolas, direction nord, panneau « Aller tout droit ou tourner à droite »;

Montée Saint-Nicolas et rue Langlois, direction est, panneau « Aller tout droit »;

Montée Saint-Nicolas et rue Lamontagne, direction est, panneau « Aller tout droit ou tourner à gauche »;

Montée Saint-Nicolas et rue des Noisetiers, direction est, panneau « Aller tout droit ou tourner à gauche ».

Engagement à participer à une étude conjointe de circulation dans le secteur de la montée Saint-Nicolas

Le conseil municipal a signifié l’engagement de la Ville de Saint-Jérôme à former un comité conjoint avec la Ville de Saint-Colomban afin de trouver des solutions globales et pérennes aux problèmes de circulation dans le secteur de la montée Saint-Nicolas. Le Service de l’ingénierie de Saint-Jérôme sera responsable d’établir une entente entre les deux villes pour la répartition des coûts des études spécialisées et des travaux éventuels. Il effectuera également les études sectorielles requises et représentera la Ville de Saint-Jérôme au sein de ce comité.

Démarches en vue d’acquérir l’immeuble fédéral situé au coin des rues Saint-Georges et Labelle

Le conseil municipal de Saint-Jérôme a adopté une résolution permettant au maire, Marc Bourcier, d’entamer des démarches auprès des ministres fédéraux afin que la Ville puisse acquérir l’immeuble fédéral situé au coin des rues Saint-Georges et Labelle, connu sous le nom de centre correctionnel communautaire Laferrière.

À l’abandon depuis longtemps, cette bâtisse plus que centenaire, autrefois appelée Magasin Taillon, est située en plein cœur du centre-ville. Son architecture particulière de style européen est unique à Saint-Jérôme, mais elle souffre de délabrement apparent. Depuis plus de trois ans, elle est recouverte de papier de construction. De plus, des blocs de ciment entravent les trottoirs et la route, ce qui nuit à la circulation piétonnière et automobile. Saint-Jérôme souhaite donc acquérir l’immeuble pour renouveler son entrée de ville, mais également pour mettre fin à la perte de revenus occasionnée par les cases de stationnement devenues inutilisables.

Nomination de deux conseillers municipaux au sein du comité de toponymie de la Ville de Saint-Jérôme

Le conseil municipal a résolu de nommer André Marion à titre de président du comité de toponymie et Jean Junior Désormeaux à titre de vice-président, et ce, pour une période de deux ans.

Restructuration de la Direction générale

Afin d’assurer un encadrement adéquat des services municipaux, en lien avec les orientations de la nouvelle administration, le conseil municipal a entériné la restructuration de la Direction générale. Celle-ci s’articule autour des axes suivants :

Qualité et maintien des infrastructures;

Performance organisationnelle;

Développement économique;

Développement du territoire;

Sécurité publique;

Relations avec le milieu.

Ainsi, les nominations suivantes ont été entérinées :

Michel Therrien devient directeur général adjoint – développement économique, relations avec le milieu et vie communautaire. Il sera responsable des services suivants :

Service des technologies de l’information;

Service des loisirs, des sports, de la culture et du développement social;

Service des communications et des relations avec les citoyens;

Service du développement économique et de l’électrification des transports.

Daniel Lemieux devient directeur général adjoint – infrastructures et services de proximité. Il supervisera les services suivants :

Service de l’ingénierie;

Service des travaux publics;

Service de l’urbanisme et du développement durable.

M. Lemieux continuera d’agir à titre de directeur du Service de l’ingénierie jusqu’à ce que le poste soit doté.

Danny W. Paterson, directeur du Service de police, accède au poste de directeur général adjoint – sécurité publique et services institutionnels. En plus de conserver sa fonction au Service de police, il aura la responsabilité des services suivants :

Service du capital humain;

Service du greffe et des affaires juridiques;

Service de la sécurité incendie;

Bureau de la planification et de la qualité.

Le Service des finances relèvera du directeur général, Fernand Boudreault. Ce dernier pourra également compter sur les compétences de Sylvain Pagé, qui se joindra à l’équipe de la Direction générale en tant qu’adjoint au directeur général – stratégies.

Dernières nouvelles:

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515