4,8 M$ pour électrifier le transport scolaire chez Autobus Campeau !

Photo courtoisie

La députée d’Argenteuil, Mme Agnès Grondin, est fière d’annoncer, au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, M. Benoit Charette, un investissement de 4,8 millions $ à l’entreprise d’Argenteuil Autobus Campeau Inc. pour l’acquisition de 32 autobus scolaires électriques.

En bref, ce montant se divise comme suit :

  • 1 050 000 $ pour sept autobus dans la circonscription d’Argenteuil;
  • 1 800 000 $ pour 12 autobus dans la circonscription de Chapleau;
  • 1 200 000 $ pour huit autobus dans la circonscription de Soulanges; et
  • 750 000 $ pour cinq autobus dans la circonscription de Prévost.

L’entreprise, dont le siège social est situé à Brownsburg-Chatham, bénéficie également pour l’année d’une aide financière de 450 114 $ pour l’acquisition et l’installation de 16 d’infrastructures de recharge dans ses différents garages.

Ces sommes, qui découlent du Programme d’électrification du transport scolaire, s’inscrivent dans la volonté du gouvernement du Québec d’accompagner les transporteurs dans l’électrification de leur parc de véhicules en remplaçant les autobus scolaires en fin de vie par des modèles propulsés à l’électricité. Cette mesure a pour objectif d’atteindre le taux d’électrification de 65 % d’ici 2030 visé dans le Plan pour une économie verte 2030.

L’électrification du transport scolaire constitue un secteur clé d’intervention pour réduire les émissions de GES provenant du secteur des transports. Il est estimé que le programme permettrait de réduire les émissions associées au transport scolaire au Québec de plus de 32 000 tonnes de GES annuellement.

« Avec cette nouvelle aide financière, l’entreprise Autobus Campeau se rapproche résolument de sa cible ambitieuse de faire rouler 100 autobus scolaires électriques sur les territoires qu’elle dessert d’ici 2026. Je salue l’engagement de cette fière entreprise de chez nous qui s’engage dans ce virage imposant de l’électrification du transport scolaire avec conviction et enthousiasme. C’est toute la communauté qui en récolte les bienfaits, particulièrement les enfants qui profitent de ces autobus beaucoup moins bruyants et qui collent beaucoup mieux à leurs valeurs écoresponsables. »

Agnès Grondin, députée d’Argenteuil et adjointe parlementaire du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (volets protection de l’eau et biodiversité)

« Notre gouvernement est à l’écoute du milieu du transport scolaire et souhaite aider au maximum les entreprises à prendre le virage de l’électrification des transports. Avec cette somme, nous réitérons notre engagement en matière de mobilité durable et exerçons des actions décisives pour les prochaines générations. Ensemble, nous contribuons à la création d’une économie sobre en carbone et à l’amélioration de l’environnement pour nos enfants. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable

« Ce nouvel engagement nous permet d’appuyer les entreprises de transport dans leurs démarches d’électrification. Notre gouvernement poursuit ses actions concrètes sur tous les fronts afin d’accélérer la transition énergétique. De plus, nos efforts pour électrifier nos autobus contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le transport, à l’amélioration de la qualité de l’air et à la réduction du bruit dans nos villes. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides

Faits saillants

  • Cette aide financière provient du Programme d’électrification du transport scolaire pour accompagner les transporteurs scolaires, qui doivent, depuis le 31 octobre 2021, en vertu d’une réglementation, remplacer leurs autobus à combustion en fin de vie par des modèles entièrement électriques.
  • Le volet 1 du programme s’inscrit dans le cadre de l’action 1.1.1.4 du plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) du gouvernement du Québec, qui vise à appuyer l’électrification des autobus. Ce programme subventionne aussi l’acquisition et l’installation d’infrastructures de recharge.
  • Actuellement, ce sont plus de 1 150 autobus scolaires électriques qui circulent sur le réseau routier du Québec.

• Depuis le 1er avril 2021, 1 459 autobus électriques ont été investissements du gouvernement du Québec.

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515